Profanation d'un cimetière à Saint-Étienne : les deux jeunes filles placées sous contrôle judiciaire avant leur procès

Le cimetière de Valbenoîte, à Saint-Etienne, le 7 mai 2019.
Le cimetière de Valbenoîte, à Saint-Etienne, le 7 mai 2019. (DAVID VALVERDE / FRANCE BLEU / RADIO FRANCE)

Ces adolescentes ont reconnu avoir profané une soixantaine de tombes.

Les deux jeunes filles interpellées pour avoir profané le cimetière de Valbenoite à Saint-Étienne ont été libérées après leur passage devant le juge d'instruction, rapporte France Bleu Saint-Étienne Loire. Elles sont placées sous contrôle judiciaire en attendant leur procès.

La plus jeune, âgée de seulement 14 ans a été confiée à la protection judiciaire de la jeunesse et la deuxième âgée de 17 ans a l'obligation de suivre un enseignement ou une formation. Elles ont, en outre, interdiction de reprendre contact entre elles et de se rendre aux abords du cimetière.

Ces adolescentes ont reconnu avoir profané une soixantaine de tombes, lundi 6 mai mais n'ont pas expliqué leur geste. Des stèles et croix ont été brisées, des pierres tombales renversées.

Vous êtes à nouveau en ligne