VIDEO. Meurthe-et-Moselle : colère et consternation après la profanation d'une quarantaine de tombes

FRANCE 2

La mairie soupçonne des jeunes des villages alentour.

Des crucifix retournés, des plaques funéraires brisées… En tout, une quarantaine de tombes chrétiennes ont été dégradées. Cela s'est passé lundi après-midi dans le cimetière de Labry en Meurthe-et-Moselle, au nord de Nancy. C'est la cinquième profanation de ce type dans le département depuis le début de l'année, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Un quart des tombes touché

La mairie soupçonne des jeunes des villages alentour. Luc Ritz, maire de la commune, dénonce ces profanations. "La municipalité portera plainte bien évidemment. Ce n'est pas très joli de voir ça sur un cimetière qui comporte quasiment 200 tombes. Un bon quart du cimetière a été touché par un vandalisme que je qualifierais de très désagréable", explique le maire de Labry. Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur a fermement condamné ces actes. Une enquête a été ouverte pour retrouver les coupables. 

 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne