Une marche de lycéens pour la mémoire

FRANCE 2

Plusieurs centaines de lycéens de Sarre-Union se sont réunis ce matin du 17 février à Sarre-pour rendre hommage aux victimes de la dégradation du cimetière juif de la commune.

Silencieux, des centaines de lycéens brandissent des messages de solidarité.
Ils se sont rassemblés ce mardi 17 février dans la matinée, après un élan de solidarité démarré hier sur les réseaux sociaux. Quelques 150 à 200 jeunes de Sarre-Union, choqués par la dégradation de plus de 250 tombes dans le cimetière juif local, ont choisi de défiler pour "la mémoire, pour le calme et la sérénité", comme le clame un lycéen à ses camarades.

L'incompréhension de ceux qui les connaissent

Trois des cinq jeunes placés en garde à vue étaient des camarades de classe de ces lycéens.
"On est tombé dans le sens où c'est des élèves qu'on croise tous les jours", témoigne un lycéen. "C'est un petit lycée de campagne, on est 500 maximum. On se croise tous les jours, et on est incapable de penser une seule seconde qu'un de nous est capable de ravager un cimetière de cette manière".

Plusieurs de leurs professeurs les ont rejoints, certains sont très remontés. "On aurait jamais imaginé que ça puisse arriver", exprime cet enseignant. "D'autant plus que c'est de la bêtise, ils y sont allés en pleine journée. C'était pas un acte prémédité".

À mi-journée, la garde à vue de deux des cinq jeunes arrêtés a été prolongée de 24 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne