Profanation du cimetière de Sarre-Union : les cinq adolescents mis en examen

France 2

Le mobile antisémite est désormais clairement établi après la profanation du cimetière de Sarre-Union. Une équipe de France 2 fait un point sur l'enquête.

Les cinq adolescents qui ont profané les tombes du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) ont été mis en examen. Le mobile antisémite a clairement été établi. Âgés de 15 à 17 ans, ils ont l'interdiction de se voir, de retourner à Sarre-Union et certains ont été placés en centre éducatif.

Dans la commune, la colère et l'effarement régnaient ce jeudi 19 février. "C'est impardonnable ce qu'ils ont fait. La mort, ça se respecte", déclare au micro de France 2 une habitante.

Jusqu'à sept ans de prison

Pour l'un des habitants qui connaissait l'un des adolescents, c'est la stupéfaction : "Avoir 17 ans et avoir des choses comme ça dans la tête (...) Je suis surtout choqué pour la maman parce qu'elle a quand même fait, je pense, ce qu'il fallait pour le gamin. Mais la réaction d'un enfant on ne la connait pas".

"Les cinq adolescents risquent jusqu'à sept ans de prison. Le procureur a suggéré qu'ils puissent être contraints à des travaux de réparation dans ce cimetière juif, tout en précisant que cela ne pourrait pas se faire sans l'accord du consistoire israélite du Bas-Rhin", précise Mathieu Boisseau, en direct de Sarre-Union.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne