Les lycéens de Sarre-Union réagissent après les profanations

France 3

Quelque 200 lycéens de Sarre-Union (Bas-Rhin) ont marché ce mardi 17 février pour dénoncer le saccage du cimetière juif de la commune par cinq adolescents.

Ce mardi 17 février, 200 jeunes du lycée Georges-Imbert de Sarre-Union (Bas-Rhin) ont décidé de se réunir au pied de l'ancienne synagogue de la commune pour se recueillir. Puis ils ont défilé dans les rues pour dénoncer les profanations réalisées dans le cimetière juif.
Les habitants ont salué leur démarche. "Ça fait du bien de voir qu'ils réagissent", confie un riverain à France 3. Des professeurs se sont joints au cortège. Certains n'ont pas caché leur émotion. "Et après ? On fait une manif', et puis ça s'arrête là ? Quelles ont été les mesures concrètes prises pour que ça n'arrive plus ?" demande un professeur d'économie.

Gardes à vue prolongées

Trois des cinq mineurs interpellés sont scolarisés dans le seul lycée de Sarre-Union. Leurs camarades ne comprennent pas leur geste. La garde à vue des cinq adolescents a été prolongée de 24 heures ce mardi. Une décision quant à des poursuites judiciaires devrait être prise mercredi matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne