François Hollande s'est rendu au cimetière saccagé de Sarre-Union

France 2

Le président de la République a tenu à visiter le cimetière de Sarre-Union (Bas-Rhin), profané par cinq adolescents la semaine dernière. Il a ensuite lancé un message à la communauté juive.

François Hollande s'est rendu, ce mardi 17 février dans la matinée, au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), saccagé par cinq adolescents la semaine dernière. Il était notamment accompagné des présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat ainsi que de représentants de la communauté juive. Le chef de l’État est venu soutenir les familles des défunts.

"Profaner, c'est souiller la République"

La cérémonie d'hommage a commencé par le kaddish, la prière juive aux morts, avant que François Hollande prenne la parole. À l'extérieur du cimetière, une petite foule s'était réunie. Des lycéens étaient notamment présents. "Ce qui nous a envahi, c'est un sentiment de honte", a exprimé François Hollande. "La honte, une fois encore, une fois de trop. [...] Profaner, c'est insulter toutes les religions, et c'est souiller la République."

Le chef de l'État a affirmé que la République défendrait les juifs des toutes ses forces. René Gutman, le grand rabbin de Strasbourg, a réagi auprès de France 2 : "Nos racines sont là. Et ce n'est pas une pierre brisée qui va nous décourager."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne