Cimetière juif de Sarre-Union : les jeunes profanateurs arrêtés

FRANCE 2

Les cinq mineurs responsables du saccage de 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) ont été arrêtés ce lundi 16 février dans l'après-midi. Ils n'ont pas d'antécédents judiciaires.

L'enquête a été vite résolue. Après la découverte des dégradations du cimetière juif de Sarre-Union, dimanche 15 février, les gendarmes ont interpellé cinq mineurs sans antécédents judiciaires. L'un d'entre eux s'est rendu aux autorités et a donné le nom de ses quatre complices.

Un acte inconscient ?

Plusieurs centaines de stèles et pierres tombales ont été abîmées, voire détruites, mais les jeunes responsables n'auraient pas agi par antisémitisme. "Ils se seraient rendu compte que certaines tombes étaient juives au moment de les saccager. On ne connaît pas les motivations de ces adolescents, qui n'ont pas d'antécédents judiciaires", détaille Philippe Vannier, le procureur de la République de Saverne. Ces jeunes originaires de la région auraient commis les faits le jeudi 12 février, dans l'après-midi, entre 15 et 18 heures. Ils risquent plusieurs années de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne