Prise d'otages à Blagnac : le soulagement après des heures d'angoisse

Mardi 7 mai, dans la soirée, un jeune homme a tenu quatre femmes en otage dans un bar-tabac près de Toulouse (Haute-Garonne). L'opération de police a duré plusieurs heures.

Mercredi 8 mai, le bar-tabac de Blagnac (Haute-Garonne) est fermé et les proches voisins sont sous le choc. Il y a quelques heures, s'est terminée une longue opération de police pour libérer quatre otages détenues dans l'établissement. À 23 heures, mardi 7 mai, le preneur d'otage est apparu à l'extérieur de l'établissement, on le voit boire, fumer une cigarette. Une approche douce de la part des forces de l'ordre pour faciliter les négociations. L'opération du Raid va durer plus de 7 heures. Le jeune homme, un mineur de 17 ans, est finalement interpellé. "Il avait son arme, il a tiré à deux reprises sur le plafond, il nous a menacées avec, il nous a ligotées", confie Sarah, ex-otage au micro de nos confrères de RTL.

Pas de revendication claire

Le jeune garçon n'exprime pas de revendication claire. Mais il laisse chez lui un courrier, essayant de se définir lui-même. Dans le quartier du forcené, les habitants sont étonnés. Dès hier soir, le garçon a été placé en garde à vue pour 48 heures et, selon le procureur, devrait être déféré. Le bar-tabac rouvrira demain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne