Policiers agressés à Aulnay-sous-Bois : les deux suspects mis en examen

Une voiture de police a été visée par une balle de défense tirée par le pistolet volé. 
Une voiture de police a été visée par une balle de défense tirée par le pistolet volé.  (MAXPPP)

Un lanceur de balle de défense et un pistolet à impulsion électrique ont été volés aux policiers lors d'un contrôle d'identité qui a dégénéré.

Deux personnes ont été mises en examen dans l'enquête sur l'agression et le vol d'armes présumés appartenant à des policiers la semaine dernière à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a indiqué, mardi 22 août, le parquet de Bobigny.

Les suspects, deux hommes âgés de 18 et 19 ans, ont été inculpés pour "violences en réunion et violences avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique" et "vol avec violences en réunion et dégradation de bien d'utilité publique". Ils ont ensuite été placés sous contrôle judiciaire, bien que le parquet avait requis leur placement en détention provisoire.

Une balle de défense tirée sur une voiture

Un lanceur de balles de défense et un pistolet à impulsion électrique avaient été volés aux policiers lors d'un contrôle d'identité qui avait dégénéré le 17 août à la cité des 3 000, un quartier réputé sensible. Une personne avait tiré une fois avec le lanceur de balle de défense sur la voiture des policiers. Le taser a, quant à lui, été retrouvé dimanche.

Vous êtes à nouveau en ligne