VIDEO. Loi de "sécurité globale" : François Bayrou "comprend l'intention du gouvernement et de ceux qui ont voulu protéger" les forces de l'ordre

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

François Bayrou, haut-commissaire au Plan et président du MoDem, réagit jeudi au vote mardi par l'Assemblée nationale du texte controversé de la loi Sécurité globale et l'interdiction de diffusion des images de policiers dans un but malveillant, sa mesure phare.

"Je comprends l'intention du gouvernement et de ceux qui ont voulu protéger les femmes et les hommes chargés en notre nom du maintien de l'ordre", a déclaré jeudi 26 novembre sur franceinfo François Bayrou haut-commissaire au Plan, président du MoDem et maire de Pau alors que l'Assemblée nationale a voté mardi le texte controversé de la loi Sécurité globale et sa mesure phare, l'interdiction de diffusion des images de policiers dans un but malveillant.

Je ne sais pas si le texte est efficace en l'état, mais on va voir ce que le Conseil constitutionnel en dit. Cela va être très important.

François Bayrou

à franceinfo

Parmi les députés du MoDem, 33 ont voté pour, 5 contre et 18 abstentions : "Je ne dirais pas qu'il y a un malaise. Je dirais qu'il y a un souci très grand dans nos rangs de la liberté personnelle, de la liberté d'information, de l'équilibre entre l'information et l'ordre, le maintien de l'ordre. Et comme nous sommes un mouvement politique dans lequel ces valeurs sont très importantes, alors oui, un certain nombre se sont opposées, d'autres se sont abstenus", a-t-il expliqué.

François Bayrou estime que Gérald Darmanin est dans son rôle : "Il y a un ministre de l'Intérieur qui en tout cas travaille, qui est actif, énergique et les ministres de l'Intérieur, toujours au travers du temps, prennent à juste titre cette attitude de défense de ceux qui sous leurs ordres, sont chargés de maintenir la sécurité de toute la population", dit-il.

Vous êtes à nouveau en ligne