Royaume-Uni : des manifestants déboulonnent des statues d'anciens esclavagistes

FRANCE 3

Le mouvement contre les violences policières a pris une autre dimension. Certains s'attaquent aux statues de personnalités controversées de l'Histoire. Le débat touche même des classiques du cinéma.

Une statue de marchand d'esclaves jetée à l'eau à Bristol (Royaume-Uni) lors de protestations antiracistes. Les manifestants font tomber les symboles du passé colonialiste britannique. Dans le centre de Londres, la capitale, les autorités locales, en signe d'apaisement, et à l'appel d'une partie des habitants, décident d'enlever de son piédestal un autre personnage de bronze, marchand d'esclaves du XVIIIe siècle.

Une pratique qui se répand dans d'autres pays

"C'est vrai que nous avons marché durant longtemps devant cette statue sans connaitre son histoire dans le détail, mais des recherches basiques ont permis de démontrer que cette homme était impliqué dans l'histoire de l'esclavagisme", explique John Biggs, le maire du quartier de Tower Hamlets. Une prise de conscience exigée par les manifestants à travers tout le Royaume-Uni depuis la mort de George Floyd aux États-Unis. Le déboulonnement des statues s'est répandu dans d'autres pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne