Racisme : mobilisation chez les sportifs américains

Aux Etats-Unis, les violences policières ont indigné à tel point que les sportifs se sont mobilisés, mercredi 26 août, à commencer par les basketteurs explique Siegried de Misouard en plateau.

Une vague d'indignations, une vague de révoltes avec des annulations en cascade. Sur les réseaux sociaux les témoignages d'indignation se sont multipliés. La star des Lakers, Lebron James, a réclamé du changement : "On en peut plus", écrit-il. "Réveillez vous tous", clame la star des Golden State Warriros, Stephen Curry. Certains ont décidé de boycotter des émissions de télévision, à l'image de Kenny Smith, l'ancien jouer devenu commentateur qui explique qu'il va quitter le plateau. "En tant qu'homme noir et ancien joueur, je pense que c'est mieux pour moi de soutenir les joueurs et de ne pas être là ce soir", a-t-il déclaré à la télévision américaine.

Reprise votée

Un effet domino, décrypte Siegried de Misouard. Une équipe féminine de basket a décidé de ne pas jouer son match en mettant le genou à terre tout comme des joueurs de baseball. Et en tennis, l'ancienne numéro 1 mondiale, Naomi Osaka, a refusé de jouer sa demi-finale au tournoi de Cincinnati. La mobilisation aura duré 24 heures car cette dernière jouera finalement sa demi-finale et la NBA a voté une reprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne