Racisme : le cri du cœur de Max Lefèvre, coach français en NBA

Le sport américain s'est mobilisé, mercredi 26 août, pour dénoncer les violences policières dans le pays en disant "stop". Max Lefèvre, coach vidéo des Timbewolves du Minnesota et basketteur français, est l'invité du 23h de franceinfo. Il revient sur ce climat pesant.

L'indignation exprimée mercredi 26 août est-elle une nouvelle phase dans la colère face aux violences policières ? "D'abord il faut comprendre que la NBA est une ligue qui a toujours été majoritairement noire, a toujours été progressiste et s'est positionnée sur les problèmes injustice sociale et les problèmes de violences policières aux Etats-Unis. C'est une ligue très unifiée où beaucoup de joueurs sont amis, les coachs se soutiennent aussi. Tout le monde est sur la même longueur d'onde", révèle Max Lefèvre.

Une peur ambiante

Le coach des Los Angeles Clippers a exprimé que les "Noirs vivaient dans la peur", est-ce une réalité ? "C'est quelque chose que le joueurs expliquent. Même s'ils sont millionnaires, ils peuvent être arrêtés par la police, ils ont peur pour eux, pour les enfants, les générations à venir, ils demandent du changement", souligne Max Lefèvre, dont la femme est africaine-américaine. "C'est dommage d'en arriver là. J'ai déjà été contrôlé avec des personnes de couleur noire. Tout de suite, c'est un peu la peur qui prend le dessus, il faut faire très attention, ils le savent. Et juste le fait qu'ils le savent est grave", regrette Max Lefèvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne