Projet de loi sur la sécurité globale : un amendement ajouté à l'article polémique

FRANCE 3

Face à la polémique, le gouvernement a été obligé de reculer sur le projet de loi sur la sécurité globale et de revoir l'article 24 tant controversé, vendredi 20 novembre.

Vendredi 20 novembre, le ministre de l'Intérieur a été contraint de déposer un amendement qui doit garantir la liberté de la presse, dans le cadre du projet de loi sur la sécurité globale. Il avait été demandé par le Premier ministre après une réunion qui s'était tenue la veille au soir, à Matignon. "Que ce soit à l'Élysée, à Matignon ou même au sein de la majorité, on ne se bousculait pas vraiment ces dernières heures pour soutenir le ministre de l'Intérieur et son fameux article 24", rapporte le journaliste de France Télévisions Jean-Baptiste Marteau, en direct de l’Assemblée nationale.

Un article finalement adopté

Résultat : dans l'hémicycle, les précisions qui ont été apportées par Gérald Darmanin n'ont pas rassuré grand monde, y compris au sein de la majorité. "L'article 24, qui encadre la diffusion d’images de policiers en intervention, a tout de même été largement adopté ce soir, en première lecture", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne