Martin Luther King : du rêve aux droits civiques

Des manifestations ont eu lieu à Washington 57 ans après le discours fondateur de Martin Luther King. Quel héritage a-t-il laissé ? Notre journaliste Siegried de Misouard répond à cette question en plateau.

Que doit-on à Martin Luther King ? "Son combat a contribué à deux avancées majeures : d'abord, la fin de la ségrégation raciale. Le pasteur américain avait même été invité en 1964 par le président de l'époque alors que la loi était signée. Un an plus tard, il avait été reçu par Lyndon B. Johnson pour la loi sur la fin des discriminations raciales lors des votes", détaille la journaliste.

Le racisme encore présent

Ce qu'il reste de lui, ce sont aussi des manifestations d'ampleur de la communauté afro américaine. Il avait rassemblé plus de 200 000 personnes à Washington. Ce militantisme perdure aujourd'hui avec le mouvement Black Lives Matter qui lutte depuis six ans contre les violences policières. Malgré tout cet héritage qui lui vaut un statut d'icône, le racisme reste ancré dans la société américaine, rappelle Siegried de Misouard en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne