VIDEO. Laurent Berger : "Ça fait longtemps qu’on dit qu’il y a un malaise dans la police"

France 3

Même si le déconfinement s’accélère, l’épidémie est toujours là. Pour parler des conséquences sociales de l’épidémie et des manifestations antiracistes qui ont lieu partout en France, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, était l'invité de "Dimanche en politique", ce dimanche 14 juin.

Samedi 13 juin au soir, des policiers ont manifesté devant l’Arc de triomphe à Paris. Jetant leurs menottes au sol, ils ont protesté contre la décision du ministre de l’Intérieur d’interdire la méthode d’étranglement lors d’interpellations. "Ça fait longtemps qu’on dit qu’il y a un malaise dans la police. Il suffit de se rendre dans les commissariats pour voir les conditions matérielles, les conditions d’exercice de cette profession, avec une sur-sollicitation depuis de nombreuses années. C’est parti de paroles incomprises de la part du ministre de l’Intérieur sur une situation pourtant réelle. Il y a parfois des comportements dans la police qui sont inacceptables", juge Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

Des statistiques ethniques contre le racisme ?

Samedi 13 juin, 15 000 personnes manifestaient à Paris, selon la police, contre le racisme. Pour lutter contre les discriminations à l’embauche, faudrait-il passer par des statistiques ethniques ? "C’est un sujet qui nous traverse à la CFDT, on a des points de vue assez différents. Ça a été l’objet d’un débat au dernier congrès. Il y a une partie qui pense qu’il faut le faire, moi je suis plus mesuré", répond le syndicaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne