"La technique du plaquage ventral est proscrite en France depuis 2007"

franceinfo

Jean-Michel Schlosser, ancien policier, sociologue et chercheur, est l'inventé du 23h de franceinfo, lundi 8 juin, pour commenter les violences policières et le bilan annuel de la police des polices.

"L'IGPN m'a confirmé très récemment qu'il y avait très peu de dossiers cette année concernant des policiers accusés de racisme", commente Jean-Michel Schlosser.

"La plateforme pour signaler les discriminations n'a pas toujours existé, donc c'est déjà une bonne chose qu'elle existe", ajoute l'ancien policier.

Plus de matraques et de Taser ?

"Les directives du ministre vont dans le bon sens, selon le sociologue. "La technique du plaquage ventral est proscrite en France depuis une condamnation de l'État en 2007 par la Cour européenne des droits de l'homme. Il n'y a pas de nécessité de rester appuyé sur le corps d'un interpellé dès le moment où il est menotté", précise le chercheur à l'université de Reims (Marne).

"La fin de la prise par le cou peut à terme poser un problème. Une interpellation ne se passe pas toujours bien. Cette technique compense parfois un rapport de force. Sans cette technique, il y aura peut-être plus d'utilisations de matraques télescopiques ou du Taser", conclut Jean-Michel Schlosser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne