Etats-Unis : Washington commémore le rêve de Martin Luther King

Les familles et proches des violences policières étaient au premier rang du cortège. 57 ans après le discours de Martin Luther King, la commémoration avait un parfum amer. Loïc de la Mornais est en direct de Washington.

La manifestation se poursuivait vendredi 28 août dans les rues de Washington. "C'était une journée émouvante, 57 ans jour pour jour après le discours fondateur de Martin Luther King. Très émouvant parce qu'il y avait les familles des victimes, des nombreuses victimes des violences policières, qui se sont exprimées à la tribune. Aussi très émouvant car il y a eu un moment très remarqué quand la petite-fille de Martin Luther King a tenu un discours devant des dizaines de milliers de personnes, durant lequel elle a dit que la génération des jeunes américains feraient le changement", rapporte Loïc de la Mornais.

Des camps polarisés

Trump s'est posé en garant de la loi et de l'ordre, mais l'Amérique est de plus en plus clivée. "La grande question est : est-ce que ces rassemblements vont changer la donne d'ici l'élection dans deux mois ? Honnêtement rien n'est moins sûr car dans l'Amérique de Trump, les camps sont polarisés et ces manifestations pourraient ne rien changer. Ce qui pourrait changer, c'est la mobilisation auprès des jeunes. Il y avait beaucoup de blancs dans le cortège", avance Loïc de la Mornais depuis Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne