États-Unis : regain de tensions après la mort de Rayshard Brooks, abattu par la police

FRANCE 2

Aux États-Unis, un nouveau regain de tensions a eu lieu après la mort d’un jeune homme noir abattu par la police à Atlanta, en Géorgie, trois semaines après la mort de George Floyd.

Une colonne de feu illumine un quartier d’Atlanta (Géorgie, États-Unis). Un restaurant est en flammes. Juste à côté, l’autoroute est bloquée par des manifestants. Un peu plus loin, quelques pillages reprennent. Il n’aura fallu que quelques jours pour que l’Amérique retombe dans la tension, après une nouvelle mort d’un Noir, tué par la police. Toute la journée, samedi 13 juin, la colère était montée dans la ville. "Ce n’est pas possible de se réveiller presque chaque matin avec un nouveau symbole sur les réseaux sociaux, une nouvelle vie détruite à cause de l’injustice en Amérique", lance une manifestante.

La colère gronde chez les manifestants

La mort du jeune homme a déjà poussé à la démission de la cheffe de la police et au renvoi de celui qui a ouvert le feu. "On voit bien qu’avec cette nouvelle affaire, les changements dans la police vont prendre du temps. D’abord, il y a 1 000 personnes tuées chaque année par la police aux États-Unis contre une vingtaine en France. Même si ici, la population est cinq fois supérieure, ça veut dire que la police tue dix fois plus aux États-Unis qu’en France", explique le journaliste Loïc de la Mornais, en direct de Washington, la capitale américaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne