Affaire Jacob Blake : les sportifs américains organisent un boycott inédit

france 3

Mercredi 26 août, l'équipe américaine de basket des Milwaukee Bucks est restée au vestiaire alors qu'elle devait disputer un match important. Un boycott historique qui vise à dénoncer les violences policières alors que de nouveaux éléments s'ajoutent à l'enquête concernant l'affaire Jacob Blake, ce père de famille noir blessé grièvement par un policier blanc.

Malgré le couvre-feu, les manifestants se sont rassemblés une nouvelle fois à Kenosha pour crier leur colère et demander justice. Une nouvelle nuit de tensions, 24 heures après un déchaînement de violences dans cette ville du Wisconsin. Des manifestants s'étaient retrouvés face à des miliciens armés. Des coups de feu ont fait deux morts et un blessés. Le tireur présumé, un adolescent de 17 ans, a été arrêté par la police. Les autorités donnent aussi de nouveaux éléments sur le drame qui a tout déclenché. Jacob Blake, avant d'être la cible de tirs de la part des policiers, avait prévenu qu'il détenait un couteau.

Un boycott en guise de protestation

L'auteur des faits a été suspendu, mais pas officiellement mis en cause. En signe de protestation, c'est un boycott sans précédent qui démarre dans le sport américain. Des équipes de basket de la NBA se sont mises en grève. Des matchs de base-ball et de football ont été reportés. La tenniswoman Naomi Osaka a également décidé de boycotter la demi-finale du tournoi de Cincinnati.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne