Violences policières : manifestation sous haute tension à Rennes

FRANCE 3

700 manifestations s'étaient donnés rendez-vous dans la capitale bretonne, ce samedi 14 mai.

Ils sont venus protester contre les violences policières, mais restent bloqués par les forces de l'ordre. À la mi-journée, ce samedi 14 mai, malgré l'interdiction préfectorale, un rassemblement se forme sur cette grande place de Rennes (Ille-et-Vilaine). Il est encadré par un très important dispositif policier, 500 CRS, des canons à eau et hélicoptères. Un jeune manifestant montre une trace d'un tir de flash-ball au niveau de son aine.

Le calme est revenu

Rapidement, la tension monte : "État d'urgence, état policier !", lancent les manifestants. Parmi les 700 manifestants se trouvent aussi des casseurs. Ils brûlent des poubelles avant de s'en prendre aux caméras de surveillance. La manifestation s'est achevée dans le calme d'après la préfecture, qui a donné pour consigne d'empêcher que des groupes de casseurs ne se retrouvent samedi soir dans la ville. Hier soir, vendredi 13 mai, le centre-ville de Rennes avait déjà été la cible d'actes de vandalisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne