VIDEO. Valls : "La police, pour être respectée, doit être exemplaire"

France 2

Le ministre de l'Intérieur a prévenu qu'il serait "extrêmement sévère" si les faits reprochés aux policiers de la BAC nord de Marseille étaient avérés.

POLITIQUE - Le ministre de l'Intérieur a prévenu, vendredi 5 octobre, qu'il serait "extrêmement sévère" si les faits reprochés aux policiers de la BAC nord de Marseille étaient avérés. Manuel Valls s'est adressé à la presse sur le perron de la place Beauvau, annonçant qu'il se rendrait à Marseille le 12 octobre à l'occasion du congrès du syndicat de police Alliance.

"Si les faits qui sont reprochés à ces policiers sont avérés, je serai extrêmement sévère et je prendrai des décisions", a déclaré le ministre de l'Intérieur, rappelant que "de nombreux policiers de la BAC des quartiers nord de Marseille sont mis en cause pour des faits particulièrement graves."

Depuis mardi, ils sont douze à être soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue a des dealers. Ils ont été déférés vendredi au parquet de Marseille.

Vous êtes à nouveau en ligne