VIDEO. Un vaste réseau de voleurs de voitures et de pièces détachées démantelé en Picardie

CLAIRE COLNET et ERIC DELAGNEAU - FRANCE 2

80 gendarmes ont retrouvé une vingtaine de voitures ainsi que de nombreuses pièces détachées à Roye (Somme) et à Noyon (Oise). Le réseau démantelé est soupçonné d'avoir procédé au blanchiment de voitures volées.

Les vols de voitures et de pièces détachées explosent en France : +4,5% en 2013 pour les accessoires automobiles alors que les années précédentes ont été marquées par une baisse des vols de véhicules. Treize personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, mercredi 1er octobre, en Picardie, après le démantèlement d'un réseau spécialisé dans le trafic de voitures volées à grande échelle.

Une surveillance accrue d'internet

Face à ce constat, 22 mesures ont été annoncées, jeudi 2 octobre. Les gendarmes disposent de nouveaux moyens de contrôle aux frontières, avec des ordinateurs embarqués dans les voitures de patrouille. Une surveillance accrue est aussi mise en place pour vérifier des sites de vente en ligne de pièces détachées automobiles.

Quatre-vingt gendarmes ont retrouvé une vingtaine de voitures ainsi que de nombreuses pièces détachées à Roye (Somme) et à Noyon (Oise). Le réseau démantelé est soupçonné d'avoir procédé au blanchiment de voitures volées. Ils achetaient à bas prix des voitures accidentées ou ayant un kilométrage très élevé. Elles étaient remises en état avec des carrosseries ou des moteurs provenant de voitures volées similaires, selon une source proche de l'enquête. Les "nouveaux" véhicules étaient revendus à des particuliers via des sites internet.

Vous êtes à nouveau en ligne