VIDEO. Attentats : l'hommage national aux trois policiers morts en service

Le mardi 13 janvier 2015, à la préfecture de police de Paris, François Hollande a rendu un hommage national aux trois policiers morts dans l’accomplissement de leur mission lors des attaques de "Charlie Hebdo" et Montrouge. Extrait de "13h15 le samedi" du 17 janvier.

"Ils sont morts pour que nous puissions vivre libres", a déclaré le chef de l'Etat devant les familles des trois victimes et des membres des forces de l'ordre réunis dans la cour de la préfecture de police de Paris pour une cérémonie solennelle le mardi 13 janvier 2015.

La policière municipale "Clarissa Jean-Philippe était là pour empêcher un terroriste d'aller plus loin dans sa folie. C''est donc en martyre qu'elle est tombée jeudi dernier", a déclaré François Hollande devant une assistance particulièrement émue.

Décorés à titre posthume

Le président de la République a poursuivi en saluant la mémoire d'Ahmed Merabet, "promis à un bel avenir" et "lâchement exécuté d'une balle dans la tête", avant de rendre hommage à Franck Brinsolaro, "policier, quasiment membre d'une rédaction, mort l'arme au poing, quand les autres n'avaient que leurs crayons".

Les trois policiers ont été nommés chevaliers dans l’ordre national de la Légion d’honneur à titre posthume et cités à l’ordre de la Nation.

Vous êtes à nouveau en ligne