Vague de suicides inquiétante chez les forces de l'ordre

FRANCE 3

Après quelques années d'accalmie, le nombre de suicides repart fortement à la hausse chez les forces de l'ordre.

Il était l'ancien chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme. Antoine Boutonnet a été retrouvé mort dimanche, il s'est probablement suicidé avec son arme de service au terme d'une semaine noire chez les forces de l'ordre : six policiers et deux gendarmes se sont donné la mort ces derniers jours.

Rythme de travail harassant

Depuis le début de l'année, on compte 46 suicides chez les policiers et 16 chez les gendarmes. L'année 2014, la pire, avait vu le suicide de 55 policiers et 30 gendarmes. Aujourd'hui, les syndicats de policiers montent au créneau : "Comment peut-on aujourd'hui prétendre lutter efficacement contre les risques psychosociaux quand on sait qu'un policier de terrain ne peut bénéficier que d'un week-end toutes les six semaines ?", demande Yves Lefebvre, membre de la SGP-FO.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne