Toulouse : un conducteur abattu par la police lors d'une course-poursuite, une enquête ouverte

Le drame s\'est déroulé dans le centre-ville de Toulouse.
Le drame s'est déroulé dans le centre-ville de Toulouse. (GOOGLE MAPS)

L'homme a blessé un policier et a tenté de foncer sur d'autres avant d'être abattu. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie.

Un homme de 27 ans est mort, mardi 30 mai, après avoir été touché par un tir de la police, dans le centre de Toulouse, annonce le parquet. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme, au volant d'une voiture, a tenté d'échapper à un contrôle, avant de foncer sur des policiers, qui ont alors utilisé leur arme. Selon la Dépêche du Midi, l'homme conduisait "un véhicule volé".

L'IGPN saisie

Le véhicule, qui roulait "tous feux éteints", a d'abord été repéré par une patrouille de la BAC (brigade anticriminalité), détaille France Bleu Toulouse. Le conducteur a refusé d'obtempérer quand les policiers lui ont demandé de s'arrêter et a "foncé délibérément sur la voiture de police, blessant un policier dans sa fuite". Pris en chasse, le conducteur s'est engouffré dans des ruelles et a, à nouveau, foncé sur des policiers. "Touché au torse et à la tête, le conducteur est décédé dans la matinée à l’hôpital", ajoute la radio.

"Ils ont tiré parce qu’ils ont senti que leur intégrité physique était en danger", assure Didier Martinez, secrétaire du syndicat Unité-SGP Police, qui évoque la légitime défense, interrogé par France Bleu. L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie, précise le parquet de Toulouse. Une enquête a été ouverte pour "tentative d'homicide sur agent de la force publique" et sur la riposte des policiers.