Tag antisémite : vague d'indignation et ouverture d'une enquête

FRANCE 2

La devanture d'un restaurant Bagelstein a été taguée du mot "juden", qui veut dire juif en allemand, rappelant les pratiques utilisées sous le régime nazi.

C'est une inscription qui a provoqué une vague d'indignation, tant elle rappelle des heures sombres de l'histoire. Un magasin de l'enseigne Bagelstein à Paris a trouvé un tag "juden" sur sa vitrine, qui veut dire "juif" en allemand et évoque une pratique courante en Allemagne nazie. Le cofondateur de la franchise est aujourd'hui choqué. "Ce n'est pas rassurant, c'est scandaleux", confie à France 2 Gilles Abecassis.

Pas de rapport avec les "gilets jaunes"

"On pensait vraiment que ça allait mieux se passer et que les choses allaient être plus agréables à vivre. La preuve que non. Aujourd'hui on se retrouve avec des choses comme ça qui ont encore lieu en France", explique-t-il. Selon Gilles Abecassis, le tag a été réalisé dans la nuit de vendredi 8 à samedi 9 février, avant la manifestation des "gilets jaunes". Quelques jours plus tôt, un autre magasin de la franchise avait été visé, avec le message : "La pourriture juive se répand". Le propriétaire a déposé plainte et une enquête a été ouverte. Les actes antisémites ont augmenté de 69% lors des neuf premiers mois de 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne