Saint-Malo : immersion à l'école des policiers

FRANCE 2

Une équipe de France 2 s'est rendue à l'école des gardiens de la paix, dont la formation a été raccourcie de 12 à 10 mois après les attentats de 2015.

Il est 9h lundi matin, c'est la levée de drapeau pour les 300 élèves de gardien de la paix de l'école de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Depuis les attentats de 2015, les écoles de police font le plein. Et pour faire face à l'afflux de candidat, la formation de gardiens de la paix a été accélérée. Elle est passée de 12 à 10 mois. Orlane a choisi Paris pour sa première affection. "Il y a un peu d'appréhension (...) mais de la motivation", dit-elle.

Des simulations de situations tendues

Une motivation qu'il va falloir mettre à l'épreuve. C'est le but des exercices grandeur nature. Par exemple, une voiture qui brûle dans un quartier sensible. Des élèves policiers jouent le rôle des assaillants. Les pompiers sont aussitôt pris à partie. Les balles de tennis remplacent les projectiles. Les futurs policiers arrivent sur les lieux et vont devoir les escorter sous l’œil de l'instructeur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne