Police : une note de service sur le suicide qui fait polémique

FRANCE 3

Les syndicats de police reprochent à leur hiérarchie la note interne censée répondre à la vague de suicide qui touche la profession. Depuis le début de l'année, 31 fonctionnaires se sont donné la mort.

Des moments de convivialité pour faire face au suicide ? Après des mises en scène spectaculaires en mémoire des policiers qui se sont donné la mort, des manifestations dans toute la France et des réunions entre syndicats et ministre de l'Intérieur pour trouver des solutions à la vague de suicide qui touche la police depuis le début de l'année, la profession est en colère contre sa hiérarchie.

Des "pique-niques" pour prévenir le suicide

La réponse du directeur de la police, qui dans une note interne s'adresse à la profession, ne passe pas. Pour lutter contre le suicide, il propose des "moments de convivialité". "Il peut s'agir par exemple, d'un barbecue, d'une sorte sportive, d'un moment de détente ou d'un de partage avec les familles, etc.". Une note incompréhensible pour le syndicat Unité SGP Police-FO. "On a envie de dire à la direction : ce n’est pas en envoyant les collègues déployer les nappes de pique-nique qu'on va résoudre les suicides", assène Linda Kebbab. De source syndicale, l'enveloppe pour ce programme est de sept euros par fonctionnaire, bien insuffisant pour les syndicats policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne