Police : l'intelligence artificielle pour traquer la délinquance

FRANCE 2

Un logiciel de prédiction d'éventuels délits est utilisé par la gendarmerie depuis un an. Et ce grâce à un calcul d'algorithme. Quels résultats ? Les chiffres de la criminalité baissent-ils ?

Les policiers ne patrouillent pas par hasard dans certains quartiers, certaines rues. Leur "indic", l'intelligence artificielle. Un algorithme qui a calculé que des cambriolages peuvent avoir lieu dans un lieu précis. "C'est assez fiable. On va dire que ça donne un secteur de surveillance plus particulier qu'avant", admet un gendarme.

"Repousser les délinquants"

Le logiciel, qui agrège des années de statistiques de cambriolages et de vols de voiture, est testé dans 11 départements. Ainsi, les gendarmes organisent des contrôles là où il y a le plus de risque. "Ça peut être dissuasif, on peut repousser les délinquants sur d'autres secteurs", confie l'adjudant Fabien Bellicini. Par rapport au niveau national, les départements qui bénéficient de cette nouveauté ont de meilleurs résultats sur les cambriolages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne