Polémique : un couvre-feu pour les mineurs à Colombes

FRANCE 2

À Colombes (Hauts-de-Seine), en banlieue parisienne, la mairie vient d'instaurer un nouveau couvre-feu pour les mineurs : il s'étend de 22 heures à 6 heures du matin. Trois quartiers sont concernés. De nombreux habitants sont scandalisés par cette mesure qui fait débat. 

Au détour d'une rue de Colombes (Hauts-de-Seine), un groupe de garçons et de filles en bas d'un immeuble, âgés de 12 à 14 ans. Il est 22h30 et pour ce policier, ils sont dans l'illégalité. Car depuis quelques jours, la mairie impose un couvre-feu pour les moins de 17 ans.  

75% des infractions seraient commises par des mineurs âgés de 13 à 17 ans

Pour le policier, il s'agit de faire comprendre à ces mineurs qu'il seraient plus en sécurité chez eux. Malgré leur désaccord sur le principe de l'arrêté, ils vont obéir au policier. Dans ce quartier, 75% des infractions seraient commises par des mineurs âgés de 13 à 17 ans selon la mairie de Colombes. Avec cet arrêté, elle espère faire baisser ces chiffres. En 2016, un couvre-feu similaire avait été jugé illégal par le tribunal administratif de Pontoise. La ville avait alors été obligée de le retirer. Aujourd'hui, l'opposition critique cette mesure qu'elle juge disproportionnée. L'interdiction de sortir après 22 heures pour les mineurs est prévue jusqu'en décembre 2018, les week-ends et les vacances scolaires à Colombes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne