Pokémon GO : la police chasse les mauvais dresseurs

France 3

Les policiers traquent les joueurs qui utilisent leur portable pour jouer en conduisant. 

Portable en main au volant, c'est tout ce qu'il ne faut pas faire, mais les chasseurs de pokémons ont du mal à résister. Les petites bêtes virtuelles apparaissent au bord des routes, il est donc tentant de les traquer pour les capturer, parfois à n'importe quel prix. Face à ces dérives, les policiers ont décidé d'entrer dans le jeu via les réseaux sociaux pour faire de la prévention.

Attention aux propriétés privées

"C'est arrivé qu'on nous dise qu'il y avait des pokémons rares à trouver", explique Stéphane Onteniente, chargé de communication à la Police de Toulouse. La police multiplie les avertissements pour les automobilistes, mais aussi pour les piétons. Car l'addiction à Pokémon GO peut être dangereuse. "Quand on est pris dans le jeu, on ne calcule plus rien, c'est un danger", témoigne une passante. L'autre limite, c'est de ne pas capturer les pokémons dans les propriétés privées ou les bâtiments publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne