Paris : une enquête ouverte contre des policiers pour violences envers des adolescents

Des adolescents ont porté plainte contre une dizaine de policiers du 12e arrondissement pour violence. Explications avec France 2. 

C'est une dizaine de policiers qui est visée par la plainte déposée vendredi 18 décembre par des adolescents. Tous travaillent au commissariat du 12e arrondissement de Paris. Les faits remontent à l'été 2013 et se seraient poursuivis jusqu'au mois d'octobre 2015. Les 18 plaignants sont âgés de 12 à 18 ans. "Les enfants sortent de la piscine, mangent un sandwich, sont en train de jouer aux cartes sur un banc public et les policiers s'arrêtent, en les insultant, les injuriant très souvent, en les injuriant en raison de leur origine puisque vous avez des 'sales noirs', 'connards de Libanais' qui sont proférés de façon systématique quand ils sont arrêtés et humiliés par les policiers", détaille Me Slim Ben Achout, avocat des adolescents.

La police des polices saisie

Insultes racistes, contrôles d'identité à répétition, et parfois même, des violences physiques et sexuelles. Selon Le Monde, les adolescents auraient alerté les éducateurs du quartier et une médiation aurait été tentée. Mais les jeunes auraient alors subi des représailles. Côté policier, on reste prudent. "Pour le moment il n'y a aucun fait qui puisse nous prouver que ces collègues soient coupables", commente Luc Poignant, du syndicat police SGP-FO. Une enquête judiciaire a été ouverte et la police des polices a été saisie.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne