Paris : le "gang des larcineurs" interpellé par la police judiciaire

Le siège de la PJ à Paris (photo d\'illustration).
Le siège de la PJ à Paris (photo d'illustration). (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

Les malfrats parvenaient à repérer le code bancaire de leurs victimes, principalement des personnes âgées ou en situation de handicap, dans les magasins, puis leur subtilisaient leur portefeuille dans la rue.

Cinq suspects âgés de 34 à 63 ans, dont une femme, ont été arrêtés cette semaine à Paris par la BRB, la brigade de répression du banditisme, a appris vendredi 29 mai franceinfo d'une source proche de l'enquête. Une partie d’entre eux a été arrêté en flagrant délit. Ces cinq suspects sont soupçonnés d’une dizaine de vols et tentatives de vols par ruse commis en région parisienne depuis le début du mois de mai.

Leurs cibles étaient des personnes âgées ou en situation de handicap. Le mode opératoire était toujours le même. Les suspects repéraient d'abord leurs cibles dans la rue, avant des les suivre pendant leurs courses. Au moment de payer, tout en faisant bien attention à respecter les distanciations physiques (les caméras des magasins en attestent), pour ne pas éveiller les soupçons, les malfaiteurs parvenaient  à capter le code de carte bancaire de leurs victimes. Une fois de retour dans la rue, les bandits attendaient le bon moment pour subtiliser le portefeuille des victimes.

Les cinq suspects ont été déférés au parquet de Paris pour vol et tentative de vol par ruse en réunion et escroquerie en bande organisée.

Vous êtes à nouveau en ligne