Nantes : le policier qui a tué un jeune homme lors d'un contrôle placé en garde à vue

FRANCE 2

Jeudi 5 juillet, le policier qui a abattu un jeune homme à Nantes (Loire-Atlantique) lors d'un contrôle a été placé en garde à vue. Les témoignages sont contradictoires.

Incertitude et tension règnent toujours à Nantes (Loire-Atlantique). Des violences urbaines ont encore lieu, quelques jours après la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle de police. Sur place, la journaliste Diane Schlienger explique : "On est déjà a deux nuits d'émeutes, les habitants, les jeunes du quartier promettent de continuer tant que, selon eux, justice ne sera pas rendue. Le policier qui a tiré le coup de feu mortel a été placé en garde à vue à la mi-journée, jeudi 5 juillet, une garde à vue plutôt classique dans ce genre d'affaires."

Deux versions qui divergent

"Pour l'instant, ajoute la journaliste, le procureur ne s'est pas prononcé sur le fond du dossier et a annoncé qu'il attendrait la fin de la garde à vue pour donner ou non des suites judiciaires à cette affaire." Deux versions de l'affaire circulent toujours. D'un côté celle des policiers, de l'autre celle de témoins ayant assisté à la scène. "Les enquêteurs ont plusieurs jours pour déterminer si oui ou non, le policier a agi en état de légitime défense".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne