Mort de Mamoudou Barry : une marche blanche organisée vendredi à Rouen

france 3

Vendredi 26 juillet, une marche blanche est organisée à Rouen (Seine-Maritime) en hommage à Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur guinéen mortellement agressé vendredi 19 juillet. La justice a retenu le caractère raciste des faits.

Inconsolable après la mort de son mari, Fatoumata va devoir vivre seule avec sa fille de 2 ans. Vendredi 19 juillet, Mamoudou Barry est tué en pleine rue à Canteleu (Seine-Maritime), peu après 20 heures. Alors qu'il conduit en compagnie de sa femme, un homme les insulte et fait référence à la CAN qui se joue le soir même. "Il nous traite de sales noirs", raconte la veuve. Mamoudou Barry sort alors de son véhicule et demande une explication. En réponse, il est roué de coups.

Des antécédents psychiatriques

Un suspect a été interpellé, malgré ses antécédents psychiatriques, la justice a retenu le mobile raciste. "On venait de fêter sa thèse le 27 juin, c'était un diamant brut qui était en train de tailler sa vie", raconte sa tante, Fatou Barry. Fatoumata sera en tête de la marche blanche organisée vendredi 26 juillet à Rouen (Seine-Maritime), 2 000 personnes sont attendues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne