Valls à Marseille, trois nouveaux policiers de la BAC Nord mis en examen

La mise en examen de ces trois policiers porte à quinze le nombre de fonctionnaires de police mis en examen dans l\'affaire.
La mise en examen de ces trois policiers porte à quinze le nombre de fonctionnaires de police mis en examen dans l'affaire. (BORIS HORVAT / AFP)

Ils avaient été placés en garde à vue mardi. Au total, 15 policiers ont été mis en examen dans cette affaire.

BAC DE MARSEILLE – Trois nouveaux policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) Nord de Marseille ont été mis en examen pour "vol en bande organisée" et "infraction à la législation sur les stupéfiants", et placés sous contrôle judiciaire, jeudi 11 octobre. Ils avaient été placés en garde à vue mardi. Ces trois fonctionnaires, qui sont soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue à des dealers, avaient d'abord été entendus comme témoins par l'Inspection générale de la police nationale.

Cela porte à quinze le nombre de fonctionnaires de police mis en examen dans cette affaire. Ils ont été placés sous un "strict contrôle judiciaire", avec interdiction d'exercer leur profession, de rencontrer les autres protagonistes de l'affaire et de se rendre dans les locaux de la police. Le parquet a ajouté qu'il s'agissait de "personnes du second cercle".

L'instruction, menée depuis le 22 février, s'est accélérée le 2 octobre avec l'interpellation de treize policiers. Au total, trente fonctionnaires ont été suspendus dans ce dossier, soit la quasi-totalité des effectifs de l'équipe de jour de la BAC Nord de la ville, dissoute par le ministère de l'Intérieur.

Valls à Marseille pour réorganiser les services de police

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, doit rencontrer le préfet des Bouches-du-Rhône et le préfet de police, à Marseille, jeudi soir. Dans la foulée, le ministre doit faire une tournée de nuit avec des policiers de la BAC. Manuel Valls avait annoncé la dissolution de la Bac nord de la ville, après la série de mises en examen dans ses effectifs. 

Manuel Valls avait annoncé "des réorganisations" dans la police locale, sur le perron de la place Beauvau, vendredi 5 octobre. 

A cette occasion, le ministre avait également  promis la nomination de trois nouveaux commissaires. Le directeur départemental de la Sécurité publique va également faire des propositions pour réorganiser les services, plus particulièrement dans les quartiers couverts par la Bac Nord. 

Vous êtes à nouveau en ligne