Les annonces de Bernard Cazeneuve insuffisantes face à la colère des forces de l'ordre

FRANCE 3

A la veille d'une manifestation de policiers en colère, Bernard Cazeneuve a tenu à prendre la parole. Mais son discours ne devrait pas calmer leur courroux.

Demain, mercredi 14 octobre, tous les syndicats de police appellent à manifester sous les fenêtres de la garde des Sceaux Christiane Taubira. Les policiers se disent incompris, insuffisamment soutenus par les magistrats, et déplorent un manque de moyens et la surcharge de travail dû au plan Vigipirate.

Ce matin, Bernard Cazeneuve s'est adressé aux cadres de la police. Il a voulu les remobiliser et leur rendre hommage. Depuis l'école militaire de Paris, Nathalie Perez indique que le ministre de l'Intérieur a voulu apaiser leur colère.

Une colère tenace

Bernard Cazeneuve a annoncé des mesures pour soutenir les policiers face à "ce risque majeur qu'est le terrorisme". "Il a parlé de la création pour 2016 de 1 600 postes, dont 900 seraient exclusivement consacrés à la lutte contre l'immigration clandestine. Pas sûr que cette annonce vienne calmer la colère des forces de l'ordre", rapporte la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne