Légitime défense des policiers : Cazeneuve veut assouplir les règles

FRANCE 3

Le ministre de l'Intérieur a déclaré vouloir élargir le droit de la légitime défense. Le point avec France 3.

Dans un entretien accordé au journal Libération et publié jeudi 12 novembre, Bernard Cazeneuve a déclaré vouloir changer les règles de la légitime défense pour les policiers.
Le 5 octobre dernier, un fonctionnaire de policie a été grièvement blessé par un détenu en cavale en Seine-Saint-Denis. Quelques jours plus tard, les policiers en colère réclamaient un assouplissement du droit quand ils ouvrent le feu pour se protéger.

"Un permis de tuer"

"Aujourd'hui le policier se met en danger parce qu'il a peur qu'on lui reproche d'avoir fait usage de son arme", commente Jean-Marc Bailleul, du syndicat des cadres de la sécurité intérieure.

Bernard Cazeneuve veut aujorud'hui changer la loi sur la légitime défense : ouvrir le feu en cas de danger imminent, en cas de refus de dépôt des armes ou lorsqu'ils subissent de graves violences de la part d'un individu non armé. Michel Tubiana, ancien président de la Ligue des Droits de l'Homme, dénonce quant à lui un "permis de tuer" accordé aux policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne