Le gouvernement va présenter un plan de lutte contre les violences à l'école

France 3

Des mesures vont être présentées en Conseil des ministres mardi 30 octobre. Le gouvernement n'exclut pas de faire rentrer des policiers dans les établissements scolaires afin de lutter contre les violences.

Ils sont trois ministres, l'Éducation, la Justice et l'Intérieur, tous réunis vendredi 26  octobre au matin. L'objectif est la lutte contre les violences scolaires avec, entre autres, une mesure phare : placer des policiers, des gendarmes, à l'intérieur des établissements. L'idée n'est pas nouvelle. En 2010, l'État crée les policiers référents, sur demande des chefs d'établissements. Ils sont présents quelques heures par semaine et ont leur propre bureau. Une mesure encore une place, mais peu de collèges et lycées y ont recours. Pour eux, la présence policière n'est pas la solution.

Plus d'équipes de sécurité et de travaux d'intérêt général

Selon l'Éducation nationale, dans 80% des cas, les agressions ne sont pas physiques, mais verbales. Avec une présence policière, selon le chercheur Benjamin Moignard, ces violences verbales seraient même plus nombreuses. Le gouvernement prévoit toutefois d'autres mesures : la simplification des conseils de discipline, le renforcement des équipes mobiles de sécurité ou encore la multiplication des travaux d'intérêt général. Ce nouveau plan contre les violences scolaires sera présenté mardi 30 octobre en Conseil des ministres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne