La police inspire confiance à la plupart des Français, selon un sondage

La police nationale à Saint-Etienne (Loire) le 14 octobre 2015.
La police nationale à Saint-Etienne (Loire) le 14 octobre 2015. ( MAXPPP)

C'est ce qu'affirme une enquête Ifop publiée dans "Dimanche Ouest-France". 47% des sondés partagent ce sentiment, un score en hausse de trois points par rapport à juin 2012.

La confiance : c'est le premier sentiment que la police nationale inspire aux Français, selon un sondage Ifop publié dans Dimanche Ouest-France, dimanche 18 octobre. Les sondés sont 47% à partager ce sentiment. Ce score est en hausse de trois points par rapport à juin 2012 (44%, contre 53% en 1999).

Parmi les autres sentiments suscités, 6% des personnes interrogées évoquent un sentiment d'hostilité à l'évocation de la police, 15% un sentiment de sympathie et 22% de l'inquiétude. Une majorité d'entre eux voient aussi dans la police nationale un corps "serviable", qualificatif qui arrive devant "honnête" (57%, mais en baisse de 10 points depuis 2012).

Moins intégrée dans la vie des quartiers qu'en 1999

"Dans le même temps, et en lien avec la mobilisation des policiers, 56% des Français jugent la police nationale 'démotivée'", relève l'Ifop. "L'expression du ras-le-bol de cette profession, lassée d'interpeller des délinquants multirécidivistes que la justice relâcherait trop rapidement et se disant entravée dans son travail quotidien par des procédures administratives trop lourdes, a visiblement rencontré un écho dans la population", explique l'institut de sondage.

Seules 38% des personnes interrogées estiment que la police est "bien intégrée dans la vie des quartiers", soit une baisse de 17 points par rapport à 1999. 37% des personnes interrogées pensent qu'elle "abuse de ses pouvoirs" (47% pensent le contraire) et 27% qu'elle est "raciste", contre 53% à estimer qu'elle ne l'est pas.

 

Le sondage a été réalisé en ligne, du 14 au 16 octobre, auprès d'un échantillon de 1 010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Vous êtes à nouveau en ligne