Jeune tué à Nantes : une marche blanche organisée

FRANCE 2

Des centaines de riverains ont rendu hommage à Aboubakar F, un Nantais de 22 ans tué mardi 3 juillet par un policier. Beaucoup redoutent les émeutes dans le quartier. 

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées jeudi 5 juillet dans le quartier de Malakoff à Nantes (Loire-Atlantique) Fleurs blanches à la main, elles ont rendu hommage à Aboubakar F, un jeune homme de 22 ans tué mardi 3 juillet par un policier. Un décès qui a beaucoup affecté les habitants du quartier. "C'est extrêmement grave. Il faut que ça s'arrête", déplore l'une d'entre eux.

La crainte de nouvelles violences

Le cortège a défilé entre les voitures calcinées, vestiges des violentes émeutes qui ont éclaté dans la nuit du mercredi 4 juillet. Des groupes de casseurs, dont des mineurs, ont mis le feu à des poubelles et ont vandalisé une pharmacie ainsi qu'une bibliothèque. Des dégradations qui ont choqué les riverains. "C'était la guerre, la guerre à Malakoff. Ça fait 35 ans que j'habite dans le quartier et je n'ai jamais vu celà", raconte l'un d'entre eux. La police a procédé à 11 interpellations. Beaucoup d'habitants craignent encore une nouvelle nuit de violences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne