Gard : les gendarmes ouvrent le feu sur un automobiliste qui force un barrage, l'homme est mort

En fuite après avoir créé un accident, un homme est mort en tentant de forcer un barrage de la gendarmerie près de Nîmes.
En fuite après avoir créé un accident, un homme est mort en tentant de forcer un barrage de la gendarmerie près de Nîmes. (CAPTURE ECRAN/GOOGLE MAPS)

En fuite après avoir causé un accident sans gravité, l'homme, bien connu des forces de l'ordre, a pris la fuite et tenté de forcer un barrage d'autoroute près de Nîmes. L'un des gendarmes a tiré après sommation, le blessant à mort. 

Un automobiliste est mort jeudi 30 août au soir après avoir forcé un barrage de la gendarmerie à Gallargues-le-Montueux, près de Nîmes dans le Gard, a appris franceinfo jeudi soir auprès de la gendarmerie, confirmant une information de Midi Libre.

A 19h20, l'homme crée un accident sans gravité sur une route départementale près d'Aigues-Mortes et prend la fuite. Alertée par une automobiliste témoin de l'accident, la brigade de gendarmerie d'Aigues-Mortes envoie une patrouille qui croise le véhicule quelques minutes après. L'automobiliste n'obtempère pas aux injonctions des gendarmes et prend la fuite en direction de l'autoroute A9.

C'est en voulant s'engager sur l'autoroute que l'homme fonce sur un barrage de la gendarmerie. Après une sommation, un des gendarmes tire sur le véhicule qui s'arrête 200 mètres plus loin. Blessé, l'automobiliste meurt peu après. L'homme est connu des services de police et de gendarmerie. Le parquet de Nîmes a ouvert une enquête.

Vous êtes à nouveau en ligne