Forces de l'ordre : un rapport dénonce leurs conditions de travail

France 2

Un groupe de députés a passé cinq mois au sein de la police et de la gendarmerie. Dans un rapport, ils décrivent un système au bord de la rupture.

Sept gendarmes et policiers sur dix sont peu ou pas satisfaits de leur lieu de travail. Au total, il y aurait 22% d'immeubles vétustes pour la direction générale de la police nationale et 28% pour la préfecture de police. La hiérarchie a identifié 80 grands projets à réhabiliter. Insuffisant pour les parlementaires, qui estiment à 720 le nombre de sites à réhabiliter. Concernant le logement, six gendarmes sur dix en sont mécontents.

Profonde réforme à faire

80% des bâtiments sont vieux de plus de 25 ans. Le rapport pointe aussi du doigt un parc automobile vieillissant, à l'image des véhicules blindés à roues de la gendarmerie mobile, qui ont 45 ans en moyenne. Des locaux indignes, des tâches administratives toujours plus chronophages, des heures supplémentaires non récupérées... Une situation dégradée selon la commission d'enquête. Elle exhorte les pouvoirs publics à engager une profonde réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne