Essonne : l'arme d'un policier oubliée dans un Décathlon, a été retrouvée dans le magasin

Image d\'illustration de la police, le 2 mai 2018. 
Image d'illustration de la police, le 2 mai 2018.  (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Le pistolet a été retrouvé samedi 28 juillet dans un rayon du magasin. 

Il pensait avoir été volé, finalement le pistolet n'a jamais quitté le magasin ! L'arme de service d'un policier, oubliée dans un Décathlon à Brétigny-sur-Orge (Essonne) le samedi 21 juillet a été retrouvée le samedi suivant, au rayon équitation, rapporte lundi 30 juillet, France Bleu Paris, confirmant une information du Parisien.

Un policier parisien de la DOPC (Direction de l'ordre public et de la circulation) essayait des vêtements dans le magasin et avait égaré son arme, dont le chargeur était approvisionné, dans une cabine d'essayage. 

Tous les clients avaient été fouillés 

Lorsqu'il s'en était rendu compte, il était retourné à la cabine, mais l'arme avait déjà disparu. La sécurité du magasin avait alors été avertie et les vigiles avaient procédé à la fouille des clients, en vain.

La préfecture de police de Paris avait annoncé à France Bleu Paris, que l'IGPN avait été saisie dans le cadre de cette affaire. Une enquête sur le vol de l'arme a par ailleurs été ouverte, selon le Parisien.

Les policiers peuvent porter leurs armes en dehors de leurs heures de services depuis novembre 2015, en réponse aux attentats, pour qu'ils puissent intervenir rapidement en cas de besoin.

Vous êtes à nouveau en ligne