Doubs : les auteurs de la fusillade de Besançon toujours en fuite

Franceinfo

Trois personnes ont été atteintes par des tirs d'armes lourdes dans un quartier sensible de la ville jeudi 26 décembre.

Des impacts de balles sur les murs et les portes laissent peu de place au doute : c'est bien une arme lourde qui a craché ses rafales sur les façades des immeubles d'un quartier sensible de Besançon (Doubs) jeudi 26 décembre. Les enquêteurs ont ramassé pas moins d'une vingtaine de douilles sur place. Un calibre 5,56 a même traversé les murs d'un appartement du rez-de-chaussée dans lequel se trouvaient une famille et ses quatre enfants.

Trois victimes

Selon les premiers éléments de l'enquête, les auteurs des coups de feu – deux ou trois individus cagoulés – seraient arrivés à pieds. Deux hommes de 30 et 31 ans sont touchés au thorax et à la cuisse et un adolescent de 14 ans est atteint à la hanche. Les victimes sont hors de danger ce jeudi 26 décembre. Étaient-elles précisément ciblées et s'agit-il de dommages collatéraux sur fond de guerre de territoires entre trafiquants de drogue ? Pour l'heure, rien ne permet de l'affirmer, mais cette fusillade est la troisième en moins de trois mois dans le quartier.

Vous êtes à nouveau en ligne