Cocaïne disparue à la PJ

Une enquête a débuté, vendredi 1er août 2014, après la disparition d'une cinquantaine de kilos de cocaïne au 36 quai des Orfèvres, siège de la police judiciaire parisienne. La cocaïne disparue à la PJ avait été saisie lors du démantèlement d'un réseau, début juillet. Elle avait ensuite été placée sous scellés. Le 2 août, un brigadier des Stups est interpellé et placé en garde à vue : il aurait été identifié grâce aux caméras de surveillance. Son train de vie a également conduit les enquêteurs à le soupçonner, le brigadier possédant 7 biens immobiliers à Perpignan. Néanmoins, ce fait-divers reste entouré de mystère, puisque les 52 kilos de cocaïne disparus à la PJ, estimés à 2 millions d'euros, n'ont pas été retrouvés.

plus
Jonathan Guyot, le principal accusé du procès, à la barre du tribunal correctionnel de Paris, en mars 2017. 

Vol de cocaïne au "36": l'ex-policier Jonathan Guyot condamné à 10 ans de prison

L\'ex-policier de la brigade des stupéfiants a écopé de dix ans de prison ferme.

Vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres : dix ans de prison pour l'ex-policier

Jonathan Guyot, le principal accusé du procès, à la barre du tribunal correctionnel de Paris, en mars 2017. 

Vol de cocaïne au 36, quai des Orfèvres : l’ex-policier Jonathan Guyot condamné à dix ans de prison

Jonathan Guyot, le principal accusé du procès, à la barre du tribunal correctionnel de Paris, en mars 2017. 

Cocaïne volée au 36 quai des Orfèvres : 10 ans requis contre Jonathan Guyot, le policier accusé du vol

Vue extérieure du 36, quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire, à Paris, le 6 février 2015.

Drogue volée au "36" : l'ex-policier accusé pour la première fois

Jonathan Guyot comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris. 

Procès du vol de cocaïne au 36 Quai des Orfèvres : un prévenu accuse l'ancien policier Guyot

L\'entrée du 36, quai des Orfèvres, qui abrite la police judiciaire, à Paris le 6 août 2014. 

Vol de cocaïne au Quai des Orfèvres : le procès du policier s'ouvre à Paris

Vue extérieure du 36, quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire, à Paris, le 6 février 2015.

Vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres : dix protagonistes, dont quatre policiers, renvoyés en correctionnelle

Maixent Accrombessi a été placé en garde à vue au Quai des Orfèvres, dans le cadre d\'une enquête sur l\'attribution à une entreprise française d\'un marché public au Gabon, le 3 août 2015.

Vol de cocaïne au 36, Quai des Orfèvres : 10 personnes, dont quatre policiers, renvoyées en correctionnelle

Le 36 Quai des Orfèvres, en février 2015.

Vol de cocaïne au 36, Quai des Orfèvres : le parquet demande un procès

Crash d'un avion EgyptAir : les familles des disparus prises en charge par des spécialistes

Le 36 quai des Orfèvres, siège de la police judiciaire parisienne, le 27 juin 2012.

Vol de cocaïne à la PJ : le principal suspect a tenté de se suicider en prison

Un policier entre dans le siège de la PJ parisienne, le 6 février 2015. 

Vol de cocaïne à la PJ : le principal suspect mis en cause pour des faits antérieurs

Christophe Rocancourt, le 6 octobre 2007 à Avignon (Vaucluse).

"L'escroc des stars", Christophe Rocancourt, se défend : "Je ne fais jamais dans la came"

Christophe Rocancourt, le 6 octobre 2007 à Avignon (Vaucluse).

"L'escroc des stars", Christophe Rocancourt, a été remis en liberté

Le siège de la police judiciaire de Paris, au 36, Quai des Orfèvres, dans le 1er arrondissement de la capitale.

Vol de cocaïne au siège de la PJ : où en est l'enquête ?

Christophe Rocancourt lors de l\'inauguration d\'une boutique Cartier, à Paris, le 9 octobre 2008.

"L'escroc des stars", Christophe Rocancourt, mis en examen dans l'affaire du vol de cocaïne

Christophe Rocancourt, le 6 octobre 2007 à Avignon (Vaucluse).

VIDEO. Christophe Rocancourt suspecté dans le vol de cocaïne au 36 Quai des Orfèvres

Christophe Rocancourt, le 6 octobre 2007 à Avignon (Vaucluse).

VIDEO. Vol de cocaïne à la PJ : "l'escroc des stars" mis en cause

L\'entrée du 36, Quai des Orfèvres, à Paris, le 2 août 2014.

Vol de cocaïne à la PJ : les trois policiers interpellés mis en examen

L\'entrée du 36, Quai des Orfèvres, à Paris, le 2 août 2014. (BERTRAND GUAY / AFP)

Vol de cocaïne à la PJ de Paris : trois policiers présentés aux juges d'instruction

Un fourgon de la police arrive au siège de la police judiciaire, le 6 août 2014, avec à bord l\'un des deux officiers de police mis en cause dans l\'affaire de vol de cocaïne.

Quatre personnes mises en examen dans l'affaire du vol de cocaïne à la PJ de Paris

L\'entrée du 36, Quai des Orfèvres, à Paris, le 2 août 2014.

Vol de cocaïne à la PJ : la police des polices met hors de cause le chef de service

Capture d\'écran Google Maps de la rue Boussingault dans le 13e arrondissement de Paris. 

En cherchant la cocaïne du "36", la police découvre 1 tonne de shit et la "Kangoo connection"

Le 36 Quai des Orfèvres à Paris, le 26 avril 2014.

Vol de cocaïne au "36" : le policier sous statut de témoin assisté est suspendu

Un policier escorte l\'un des deux fonctionnaires de la brigade des stups suspecté du vol de 52 kg de cocaïne au siège de la police judiciaire, à Paris, le 6 août 2014.

Vol de cocaïne : le brigadier des stups mis en examen et placé en détention

Des sacs contenant des stupéfiants placés sous scellés à l\'Institut national de la police scientifique, le 19 juin 2014.

Cocaïne volée placée sous scellés : quatre questions sur une procédure

La garde à vue du brigadier suspecté d\'avoir volé la cocaïne a été prolongée au-delà de 48 heures, le 4 août 2014, selon une source judiciaire.

Cocaïne volée : un deuxième policier des "stups" placé en garde à vue

Devant l\'entrée du 36, quai des Orfèvres, à Paris, le 31 juillet 2014.

Cocaïne volée : "Le '36' vit une crise, mais il a vécu bien pire"

Siège de la brigade des stupéfiants à Paris, le 2 août 2014. 

VIDEO. Cocaïne disparue à la PJ : ces policiers qui dérapent

12

Vous êtes à nouveau en ligne