Viry-Châtillon : les policiers victimes encore traumatisés

FRANCE 3

En direct d'Évry (Essonne), la journaliste Nathalie Perez fait le point sur le procès de l'attaque contre des policiers survenue en octobre 2016 à Viry-Châtillon. 

Le procès de l'attaque contre des policiers survenue à Viry-Châtillon en octobre 2016 a démarré mardi 15 octobre à Évry (Essonne). Les policiers victimes sont arrivés dans la matinée à l'abri des caméras et des regards. "Ils sont trois, la quatrième, une jeune policière, n'a pas eu la force de venir et tous sont traumatisés", précise la journaliste Nathalie Perez, en direct du tribunal. "Ils affirment aujourd'hui garder encore des séquelles psychologiques et physiques. L'un d'eux porte sur le visage de terribles cicatrices", rapporte encore la journaliste. Mais ils tenaient "à faire face aux accusés, à les voir, à les entendre".   

"Les yeux rivés au sol"  

Les 13 jeunes accusés ont comparu ce mardi, mais "ils avaient les yeux rivés au sol", précise Nathalie Perez. "Aucun n'a cherché à croiser leur regard", conclut-elle. Le procès qui s'est ouvert mardi 15 octobre et qui traite d'une des plus violentes attaques contre des policiers devrait durer huit semaines. Au moment des faits, certains des accusés étaient mineurs. Trois ont comparu libres et 10 derrière le box. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne