Paris : un hommage a été rendu aux fonctionnaires tués à la préfecture de police

france 3

Trois des fonctionnaires tués à la préfecture de police de Paris étaient pères ou mères de famille. Un hommage leur a été rendu mardi 8 octobre dans la cour de la préfecture, en présence d'Emmanuel Macron.

Les cercueils des quatre policiers tués sont portés par leurs collègues mardi 8 octobre. Dans le silence ému de la préfecture de police de Paris, où ils sont tombés jeudi dernier sous les coups de leur collègue, Mickaël Harpon, ils sont entourés une dernière fois par les leurs. Sur les cercueils flotte le drapeau français qu'ils ont servi. Les quatre fonctionnaires, employés au service du renseignement ou gardiens de la paix, partent dans l'anonymat qui a entouré leur carrière.

Décorés de la Légion d'honneur à titre posthume

Emmanuel Macron arrive le visage grave sous la pluie. Il tente de soutenir des fonctionnaires très éprouvés. L'ennemi venait de l'intérieur. Un moment d'hommage solennel, mais aussi un appel offensif à la mobilisation de la nation face au terrorisme islamiste et un plaidoyer pour la défense des valeurs de la République. Quelques minutes auparavant, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a remis la Légion d'honneur aux victimes à titre posthume. Le jeune gardien de la paix qui a abattu le tueur sera lui aussi honoré, mais n'a pas souhaité l'être mardi matin pour laisser la place à ses collègues décédés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne