"Rien n'établit qu'il y aurait une organisation collective autour de l'auteur de l'attentat" à la préfecture de police, affirme Castaner devant le Sénat

Ce direct est terminé.

Le ministre a été auditionné à huis clos mardi matin par la délégation parlementaire au renseignement sur d'éventuels "dysfonctionnements" ayant permis l'attaque.

Après l'Assemblée nationale, le Sénat. Très critiqué après la tuerie au cœur d'une administration censée être l'un des fers de lance de la sécurité de l'Etat, Christophe Castaner a été entendu jeudi 10 octobre par la commission des lois du Sénat. Il y a notamment affirmé que "rien n'établit qu'il y aurait une organisation collective autour de l'auteur de l'attentat" à la préfecture de police de Paris, qui a fait quatre morts. Revivez son audition en direct avec franceinfo.

Philippe Bas dément toute volonté "d'instruire un procès""Nous ne sommes pas en train d'instruire un procès, nous sommes en train de rechercher quels sont les moyens d'améliorer la situation", a assuré sur franceinfo la sénateur Philippe Bas, président de la commission des lois du Sénat, avant l’audition de Christophe Castaner.

Le mariage de Mickaël Harpon aurait dû provoquer un contrôle. Devant la commission des lois de l'Assemblée, Christophe Castaner avait jugé mardi que le mariage en 2014 de Mickaël Harpon, auteur de la tuerie, aurait dû provoquer un nouveau contrôle dans le cadre de son habilitation secret-défense.

Une commission d'enquête la semaine prochaine. Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a annoncé qu'il acceptait la demande des Républicains de création d'une commission d'enquête, qui se mettra au travail "dès la semaine prochaine".

Vous êtes à nouveau en ligne